LISTE DES PERSONNES TUEES PAR LES FORCES DE L’ORDRE

Dans “personnes tuées” nous incluons toute personne étant décédée au cours ou à la suite d’une opération de police, sans préjuger du caractére intentionnel de l’acte mais nous appuyant sur les seules conséquences de cet acte, à savoir le décès brutal d’une personne qui ne serait pas morte s’il n’y avait pas eu d’intervention de police.

Nous avons fait le choix de ne pas inclure les personnes tuées au cours d’un affrontement armé avec les forces de l’ordre dans lequel on pourrait estimer qu’il y a un usage symétrique de la force ou une situation difficilement contestable de “légitime défense”. Pour autant, nous ne considérons pas le port d’un couteau, de ciseaux ou la conduite d’un véhicule comme une attaque armée. Dans cette liste peuvent apparaître des personnes qui étaient en possession d’une arme à feu, mais n’en ont pas fait usage.

Nous n’avons pas non plus inclu les personnes tuées par des policiers en dehors de leur service, ainsi que les policiers tués par d’autres policiers.

Les causes de la mort sont généralement : l’utilisation de techniques d’immobilisation telles que la clé d’étranglement, le plaquage ventral ou le pliage (decubitus ventral), l’utilisation d’armes à feu (pistolets de type Sig Sauer ou fusils automatiques), de pistolets à impulsions électriques de type Taser, de lanceurs de balles de gommes (Flashball ou LBD) ou de grenades pour le maintien de l’ordre (lacrymogènes ou à effet de souffle), l’accident routier ou féroviaire provoqué par une course poursuite ou un “pare-chocage“, ou encore la noyade provoquée par une chute suite à une course poursuite ou une intervention de police.

Nous avons fait le choix de ne lister les victimes que depuis l’année de création de notre collectif (2012), étant donné que le recensement des victimes depuis les années 1970 est un travail ardu et déjà réalisé par d’autres collectifs ou médias, notamment :

Toute personne qui souhaite obtenir la rectification de cette liste peut nous écrire par mail à l’adresse suivante : desarmons-les@riseup.net (N.B. : nous ne supprimerons personne de la liste, mais nous pouvons retirer le nom de famille des personnes qui le souhaitent).

 

2012

 

2013

 

2014

 

2015

 

2016

 

2017

 

2018

Aboubakar FOFANA, 22 ans, est tué le 03/07/2018 à Nantes d’une balle dans la carotyde tirée par un CRS lors du contrôle de son véhicule.

Romain CHENEVAT, 26 ans,  est tué le 14/08/2019 à Paris d’une balle dans le thorax alors qu’il est au volant de son véhicule, suite à une course-poursuite après s’être soustrait à un contrôle routier.

Henri LENFANT, 22 ans, est tué le 28/09/2018 à Fouquières-les-Lens d’une balle dans la tête tirée par un gendarme du GIGN suite à une tentative de se soustraire à un contrôle.

Zineb REDOUANE, 80 ans, est blessée au visage le 01/12/2018 par un tir de grenade lacrymogène effectué par un CRS lors d’une manifestation contre l’habitat sordide et décède à l’hôpital le lendemain des suites de ses blessures.

 

2019

  1. Brahim MOUSSA, 24 ans, est tué par balles le 01/01/2019 (Lille) par des policiers après avoir forcé un barrage de police.
  2. José M est retrouvé mort le 09/01/2019 dans sa cellule à la Maison d’Arrêt d’Angers après avoir reçu des coups lors de sa garde-à-vue la veille à Saumur.
  3. José LE PELLEC est tué par balle le 07/02/2019 (Clermont-Ferrand) par un gendarme alors qu’il menaçait une employée de banque à l’aide d’un couteau.
  4. Allan LAMBIN est retrouvé mort le 09/02/2019 dans une cellule de la gendarmerie de Saint-Malo où il a été placé en garde-à-vue suite à un contrôle routier, en présence de son père.
  5. Karim LECHEHEB est tué par balle le 19/02/2019 (Marseille) par des policiers, après avoir agressé plusieurs personnes au couteau dans la rue et alors qu’il brandissait une arme à feu.
  6. Zakaria TOURE meurt le 21/02/2019 (Maison d’Arrêt de Troyes) suite à des tirs de Taser effectués la veille par des policiers alors qu’il se trouvait aux urgences suite à une crise de convulsion.
  7. Adam SOLI meurt dans un accident de scooter le 02/03/2019 (Grenoble), alors qu’il est pris en chasse par une patrouille de la BAC. Des témoins parlent de pare-choquage.
  8. Fatih KARAKUSS meurt dans un accident de scooter le 02/03/2019 (Grenoble), alors qu’il est pris en chasse par une patrouille de la BAC. Des témoins parlent de pare-choquage.
  9. Hanane ABOULHANA est tué par le RAID le 05/03/2019 (Centre Pénitentiaire d’Alençon), alors qu’il se retranchait avec sa compagne dans l’unité de vie familiale de la prison pour un motif non élucidé.
  10. Ange DIBENESHA, 31 ans, est mort le 27/03/2019 (Paris) en garde-à-vue suite à son arrestation “musclée” à l’occasion d’un contrôle de police.
  11. Patrick YEM est tué à l’aide d’un taser puis par balles le 18/04/2019 (Versailles) par des policiers, après avoir agressé son épouse avec un couteau.
  12. Roland S meurt le 21/04/2019 (Paris) à la sortie de sa garde-à-vue, après y avoir été détenu pour des suspiscions d’agression sexuelle sur une passante (NB : il est SDF).
  13. Philippe FERRIERES, 36 ans, meurt le 24/05/2019 (Drancy) suite à une clé d’étranglement effectuée par la police, intervenant à l’appel de son ex-compagne l’accusant d’avoir voulu s’introduire dans son domicile.
  14. Steve MAIA CANICO meurt le 21/06/2019 (Nantes), noyé dans la Loire après y être tombé avec treize autres personnes en raison d’une intervention violente de la police dans le cadre de la fête de la musique.
  15. Lakhdar BEY meurt d’un arrêt cardiaque le 03/07/2019 (Chambéry) lors de son interpellation dans le cadre de l’expulsion avec sa famille de son HLM.
  16. X meurt le 05/08/2019 (Grenoble) d’un accident de scooter à l’occasion d’un contrôle de police, après être passé au feu rouge.
  17. Manuel ETILE est tué par balle le 06/08/2019 (Fort-de-France) par des policiers suite à une course-poursuite, alors qu’il aurait été muni d’une arme à feu.
  18. X est tué d’une balle au thorax le 11/08/2019 (Menton) par des policiers qu’il aurait menacé à l’aide d’un couteau, avec lequel il aurait essayé auparavant de se suicider.
  19. X meurt le 04/09/2019 (Tarascon) suite à des tirs de Taser effectués par des policiers alors qu’il était nu et aurait été pris d’une “crise de démence” devant une école élémentaire.
  20. Adam GUINAEVE, meurt le 13/09/2019 (Auch) dans un accident de véhicule, alors qu’il aurait forcé un barrage de police et été visé par des tirs de la part des policiers.
  21. Ibrahima BAH, meurt le 06/10/2019 (Villiers le Bel) dans un accident avec sa moto, percuté par un véhicule de police placé sur son passage.
  22. X meurt le 12/12/2019 (Les Lilas) suite à des tirs de Taser effectués par des policiers alors qu’il aurait menacé des passants après s’être frappé la tête avec une brique.
  23. Rachid X est tué à l’aide d’un taser puis de 7 balles le 13/12/2019 (Paris – La Défense) par des policiers qui l’accusent de les avoir menacé à l’aide…d’une scie.

2020

 Cédric CHOUVIAT,